Sommaire : 

1. De l’esquisse au patronage, tout savoir sur le modélisme
2. Moulage, patronage, coupe à plat… En résumé, c’est quoi.

Le modélisme de mode est de plus en plus en vogue, un intérêt croissant qui ne cesse d’augmenter au fil des années. Ce n’est pas un hasard qu’on retrouve sur le net de nombreuses vidéos, blogs, tutoriels, formations et livres.
Dans cet article, je vous emmène pour une visite en atelier afin de vous expliquer les techniques utilisées par le modéliste dans le processus de fabrication d’un vêtement de mode.

patronage couture
atelier modélisme

1. Modélisme c’est : moulage, patronage, coupe à plat… mais c’est quoi?

Tout commence par une idée qui a germé dans la tête du styliste, idée qui sera crayonnée sur une feuille blanche et envoyée au modéliste qui va jouer un rôle central pour donner forme au projet.

Ce dernier doit non seulement connaître les standards internationaux en ce qui concerne les mensurations, mais également les règles qui permettent, par exemple, d’adapter un pantalon à la morphologie d’une femme, d’un homme ou d’un enfant.
Le patronage de vêtement consiste à créer un prototype (le patron) pour chaque taille, il sera ensuite envoyé en atelier pour sa confection. Ce prototype servira comme modèle pour la chaîne de production.

Il existe deux techniques utilisées en modélisme pour créer vos patrons :

Modélisme & la coupe à plat

En résumé, le modéliste va dessiner et tracer le patron soit sur table sur différents types de papiers (papier carbone, papier-calque ou papier soie). La seconde technique est par ordinateur (Patronage digital) C’est justement ce dernier qui est actuellement le plus utilisé.

Il existe un vaste choix de logiciel pour la création de patronage digital. La plupart des logiciels sont payants, comme notre petit chouchou CLO3D mais il en existe des gratuits (open sources) comme l’excellent Seamly2D (anciennement Valentina).

Ces logiciels de création de patrons et de la confection textiles, vont nous aider à mieux structurer les tailles (36, 38, etc.) et mesures du vêtement en question. Par exemple, la longueur et la largeur du dos, l’écart de la poitrine ou encore la longueur du bras.

Modélisme & le moulage

Cette technique permet la création de patrons directement sur un mannequin grâce avec de la toile. Un modéliste confirmé donnera du volume, de la valeur, le confort nécessaire au vêtement porté et enfin obtenir un tombé adapté pour chaque morphologie.

Il est important de souligner qu’un patron mal réalisé aura des conséquences néfastes sur le rendu final. Celui ou celle qui a porté un jour un vêtement auquel aucune taille ne lui convenait, comprendra ce que je veux dire.

Modélisme & la phase d’essais

À présent que notre patron est enfin prêt, il sera envoyé au styliste pour validation. Plusieurs mannequins ou testeurs en prêt-à-porter, devront donner leur avis et appréciations afin que le modéliste puisse prendre part aux instructions et éventuellement procéder aux ajustements du patron.

Une fois que le styliste valide le rendu final du modéliste, le prototype est envoyé vers la chaîne de production, autrement dit l’atelier de confection.
Vous voilà à présent plus informé sur le modéliste de mode, le patronage de vêtement et le patronage digital.

Restez informé des actus du LAB

Vous ne recevrez jamais plus d’un email par mois

J'accepte de recevoir des emails de la part d'esther bancel lab. *
Merci, vous êtes inscrit... à très bientôt
Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.