Sommaire : 

1. Qu’est-ce que le métier de modéliste?
2. Qu’est-ce qui différencie un bon modéliste d’un mauvais?
3. Comment devenir modéliste?
4. Quelles sont les compétences du modéliste?
5. Quelles sont les spécificités du métier de modéliste?
6. Quel est le salaire d’un modéliste ?

Le métier de modéliste est un métier à part entière dans la plupart des maisons de couture. Ses fonctions combinées à celles de styliste, de dessinateur et de concepteur de modèles confèrent au modéliste une position unique. Sa fonction principale est de donner vie aux modèles dessinés par les designers.

Le rôle du modéliste est donc d’animer et de coordonner les différents professionnels de la maison de couture sur le projet d’un modèle.

Métier très varié, le modéliste doit connaître et maîtriser l’ensemble des procédés et techniques de confection. Il peut être amené à confectionner un vêtement dans plusieurs techniques différentes en fonction de la volumétrie et de la complexité des modèles (tricot, broderie, dentelle, broderie d’aiguille, etc.).

Il doit également avoir la capacité d’anticiper les difficultés liées à la confection d’un vêtement afin de prévoir le nombre de pièces nécessaires et le travail des sous-traitants. Il doit aussi savoir résoudre ces difficultés en fonction des matières et des méthodes utilisées pour la confection. Bref c’est un métier passionnant.

Voici 5 questions et réponses pour essayer de mieux le comprendre.

1. Qu’est-ce que le métier de modéliste?

Le métier de modéliste est un métier artistique qui consiste à réaliser les modèles de vêtements pour les stylistes. Il se trouve donc au croisement de l’art, de l’artisanat et de la mode. Le modéliste a pour mission de créer des patronages et des prototypes de vêtements en vue de faire découvrir aux stylistes, le résultat physique et réel de leur imagination.

Le métier de modéliste est un métier très varié où l’on peut travailler dans une maison de haute couture, une marque prêt-à-porter, un atelier de stylisme, en bureau d’études ou même être modéliste freelance. Il peut être amené à travailler avec des stylistes ou des directeurs artistiques dans les domaines de la mode masculine, féminine ou mixte.

Le modéliste a sa place dans toutes les étapes de la création d’un vêtement : de la recherche de formes (échantillonnage) aux prototypes, en passant par le dessin et la réalisation des patrons. Il est également amené à travailler sur des modèles de vêtements pour l’extérieur : défilés, collections haute couture…

Qu’est-ce qu’un patron?

Un patron est la copie du modèle du vêtement. Il est réalisé à partir d’une feuille de papier qui est pliée en plusieurs parties pour créer le patron. Chaque pièce du vêtement est reproduite à l’identique sur ce papier pour permettre aux modélistes d’avoir un patron de base à partir duquel ils vont créer et réaliser de nouveaux patrons. Depuis quelques années, l’étape patron papier n’est plus systématique ou tout du moins fortement réduite, car il existe différents logiciels, comme CLO3D, qui permettent de réaliser des patrons numériques 3D ainsi que des vues 3D des vêtements.

robe ecole moulage
robe soie tissu blanc

2. Qu’est-ce qui différencie un bon modéliste d’un mauvais?

L’adaptation et de loin. Le fait est que le métier est assez varié et peut être compliqué à aborder du fait de la multiplicité et de la complexité des tâches qui sont à réaliser. Le bon modéliste doit être très à l’écoute des demandes du designer et être en capacité de proposer des solutions adaptées. Il doit également avoir de l’initiative au niveau de la créativité, et être capable de découvrir, d’innover ainsi que d’améliorer le produit fini.

3. Comment devenir modéliste?

Le métier de modéliste n’est pas réservé aux personnes qui ont un diplôme spécifique en la matière. Effectivement, pour être modéliste aujourd’hui, il faut avoir une certaine expérience du travail manuel ainsi qu’un bon niveau d’autonomie. Depuis quelques années, il est important d’avoir une bonne pratique des logiciels de patronage digital 3D. En effet, le patronage digital se développe à une telle vitesse qu’il sera bientôt indispensable à tout modéliste.

Une sensibilité artistique, graphique et plastique sont des atouts supplémentaires. Ces qualités sont nécessaires pour le choix des matériaux, la mise en forme de la pièce, les points de couture, etc.

Pour cela, il est possible de se former dans les écoles et les formations professionnelles. Pour devenir modéliste, il est préférable mais pas obligatoire d’avoir obtenu un CAP ou une BEP professionnelle ou être titulaire d’un BAC professionnel. L’alternance est aussi une voie possible et très appréciée des ateliers.

Il existe aussi des formations proposées par certaines entreprises qui sont le plus souvent des formations courtes (1 à 3 mois) destinées aux jeunes qui souhaitent changer de métier.

Pour finir, on dit qu’un modéliste doit être un peu couturier, un peu créateur de mode, un peu styliste, un peu dessinateur, avoir beaucoup d’imagination et enfin beaucoup de patience car cela ne s’apprend pas du jour au lendemain.

2 PATRONAGES OFFERTS

Cadeau : en vous inscrivant à notre newsletter, recevez 2 patronages gratuitement directement dans votre boîte email

Je veux recevoir 2 patronages gratuits dans ma boite email et j'accepte de recevoir des communications *
Merci, vous êtes inscrit... vous recevrez dans les prochaines heures vos patronages. Surveillez bien votre boîte emails ou vos spams.
Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.

4. Quelles sont les compétences du modéliste?

La capacité à travailler en équipe. En effet, dans le milieu du Modélisme prêt-à-porter il est souvent demandé aux modélistes de travailler en équipe. Au sein d’une entreprise ou d’une société ce métier est souvent réalisé dans un environnement proche de la production. Il faut donc savoir travailler en équipe et savoir se faire accepter.

L’attention aux détails. Le métier de modéliste nécessite de s’attacher aux détails pour pouvoir réaliser des produits de haute qualité. Cela peut être très laborieux mais il est important de bien prendre le temps de s’y attarder.

La capacité à gérer son temps. Il est important de pouvoir gérer son temps. Un modéliste doit savoir s’organiser pour pouvoir réaliser les tâches qui lui ont été confiées dans le temps imparti. Dans la mode, le rythme est très cadencé et les délais souvent serrés.

Le sens de la précision et de la minutie. Lorsqu’on est modéliste on doit être capable de faire preuve de précision dans tout ce qu’on fait. Le métier demande beaucoup de patience et la rapidité n’est pas une des qualités requises.

5. Quelles sont les spécificités du métier de modéliste?

Le modéliste est un professionnel polyvalent qui doit maîtriser toutes les techniques de confection. Il peut être amené à confectionner un vêtement dans plusieurs techniques différentes en fonction de la volumétrie et de la complexité des modèles (tricot, broderie, dentelle, broderie d’aiguille, etc.). Il doit aussi choisir la bonne matière en fonction de la saison. Enfin, il doit maîtriser les techniques de raccords et de joncs.

Le modéliste peut être amené à réaliser tous les travaux de couture : confection d’un patron, découpe au ciseau à dessin, assemblage des pièces, insertion des ourlets et des fermetures éclair.

Le modéliste doit avoir un bon coup d’œil, une grande sensibilité esthétique et de l’imagination. Il doit être capable de créer des vêtements originaux et à la mode.

Quelles sont les conditions de travail du modéliste?

Le modéliste travaille en atelier dans un environnement calme. Il travaille seul ou en équipe avec d’autres modélistes. Il peut être amené à se déplacer sur le terrain pour participer à des essayages. Les horaires peuvent être variables (horaires décalés, travail le week-end et la nuit), surtout en période de Fashion Week.

6. Quel est le salaire d’un modéliste ?

Le salaire dépend de la taille de l’entreprise et du niveau d’expérience du modéliste. Il peut aller en moyenne de 1 500 à 3 000 euros par mois (voir plus dans certains cas, notamment pour les modélistes freelance). Il est variable en fonction du secteur d’activité, des modèles à créer et du volume d’ouvrages à réaliser.

Ces autres articles parlant du Modéliste pourraient vous aider…

Restez informé des actus du LAB et recevez 2 patronages gratuitement par email

Pas plus d’un email de news par mois

Je veux recevoir 2 patronages gratuits dans ma boite email et j'accepte de recevoir des communications *
Merci, vous êtes inscrit... vous recevrez dans les prochaines heures vos patronages. Surveillez bien votre boîte emails ou vos spams.
Une erreur s'est produite lors de l'envoi de votre message. Veuillez réessayer plus tard.